Feeds:
Articles
Commentaires

Posts Tagged ‘André Michel’

Même s’il semble vouloir jouer à cache-cache avec nous depuis quelques jours, le printemps est bel et bien officiellement arrivé! Et qu’est-ce qui rime avec cette période où les oiseaux qui avaient fui notre climat hivernal reviennent nous faire des petits cui-cui doux? Ouiiiii le temps des sucres! Ah cette joyeuse période où on fait bombance, et où le salé de l’oreille de crisse alterne avec le sucré du grand-père dans le sirop jusqu’à l’épuisement digestif total!

Mais… si cette année vous essayiez quelque chose de différent? Quelque chose qui met en valeur les produits de l’érable, mais autrement? J’ai à ce sujet (quel heureux hasard!) une excellente suggestion pour vous!

La Maison des cultures amérindiennes, à Saint-Hilaire, vous offre de vivre une expérience du temps des sucres différente. Banique, potage à la citrouille, salade de maïs aux herbes de la montagne, poulet mariné dans le sirop d’érable et les herbes sauvages, tarte au sucre atikamekw (sans croûte), voilà les délices qui vous y attendent.

Mais ce n’est pas tout! (Non, il ne s’agit pas d’une offre de couteaux gratuits pour ceux qui réservent dans les 30 prochaines minutes, c’est beaucoup mieux!). Vous pourrez, sur place, participer à la cueillette et à la transformation de l’eau d’érable, et observer le maître sucrier qui faire bouillir cette eau sur feu de bois dans ses énormes chaudrons de fonte, visiter les expositions « De l’eau… à la bouche » (traditions amérindiennes de l’érable) et « Le magicien du rêve », ainsi que le Salon Riopelle, et ensuite assister à un spectacle incluant chants, tambours, danses et légendes autochtones. Et bien sûr, le tout ne serait pas complet sans la fameuse dégustation de tire sur la neige! Tout ça pour seulement 25 $, taxes et service inclus!

(Photo : La Maison amérindienne de Mont-Saint-Hilaire)

Je n’ai pas encore eu l’occasion d’aller me sucrer le bec à l’amérindienne, mais je voulais faire un billet sur le sujet sans trop tarder étant donné que la saison des sucres est déjà bien entamée; la qualité de l’expérience ne peut toutefois qu’être à la hauteur de la personnalité du sympathique fondateur et directeur de la Maison des cultures amérindiennes, le peintre ethnographe et sculpteur André Michel, qui revient d’ailleurs tout juste de Vancouver où il est allé présenter sa dernière exposition de peinture dans le cadre des Jeux olympiques d’hiver.

Le repas des sucres est servi sur l’heure du midi la fin de semaine. Pour plus d’information, on peut appeler au 450-464-2500, ou encore utiliser l’adresse de courriel suivante : info@maisonamerindienne.com.

Les plus curieux pourront en attendant se renseigner un peu plus sur les anciennes traditions de l’érable, et découvrir certaines des légendes associées à la découverte du sirop d’érable.

Bons plaisirs sucrés!

Read Full Post »